» L’immobilier, un bon investissement ?

L’immobilier, un bon investissement ?

Le marché de l’immobilier a été frappé de plein fouet par la crise et pourtant, la majorité des Français sont convaincus du fait que l’immobilier est le placement le moins risqué et le plus rentable pour investir leurs économies. Ainsi, pour encourager les contribuables à se lancer dans des investissements immobiliers, des dispositifs de défiscalisation, tels que la loi Pinel, ont été mis en place.

pinel

Un coup de pouce fiscal qui tombe à pic

Si durant un temps, les Français ont considéré que le livret A était le placement le plus sûr, aujourd’hui l’opinion publique lui accorde moins de crédit au profit du placement immobilier. Pour profiter de cette hausse de confiance et des opinions positives, la ministre du Logement, Sylvia Pinel, a mis en place un nouveau dispositif fiscal d’encouragement à l’investissement locatif appelé la loi Pinel. Ce dispositif, mis en place le 1er septembre 2014, est la version améliorée de la loi Duflot entrée en vigueur le premier janvier 2013.
Pour inciter les particuliers à investir dans un logement neuf à des fins locatives, la loi Pinel propose une règlementation plus souple et des conditions fiscales avantageuses. L’objectif de ce dispositif étant de renforcer le marché immobilier par de nouvelles offres de logement à louer.

Une réduction d’impôt allant jusqu’à 21 %

Pour que les contribuables souhaitant investir se lancent enfin, la loi Pinel leur fournit un argument-choc, une réduction d’impôt pouvant atteindre 21 % du montant de l’investissement. Le pourcentage de déduction dépend de la durée de mise en location, soit 6, 9 ou 12 ans. Concrètement, un investissement de 300 000 euros (somme maximale autorisée) fait bénéficier au contribuable d’une réduction d’impôt de 63 000 euros s’il loue son bien durant 12 ans ; soit tout de même une déduction annuelle de la somme conséquente de 5 250 euros.
Bien que les conditions à remplir pour profiter de ce dispositif de défiscalisation soient nombreuses, les avantages que l’investisseur pourra en tirer seront d’autant plus importants. D’ailleurs, une des particularités du dispositif est que le contribuable a la possibilité de louer son bien immobilier neuf à des proches, des ascendants ou à des descendants.
Les particuliers désireux d’acquérir pour louer hésitent, car ils se demandent si le contexte actuel est favorable pour un tel investissement. Mais une étude bien menée et le bon choix sur la question de la zone d’emplacement peuvent faire de ce projet un franc succès. Si le futur investisseur maîtrise quelques concepts tels que celui du taux d’intérêt, il saura exactement à quel moment se lancer pour optimiser son placement. Il a également tout intérêt à demander conseil auprès des organismes compétents puisqu’un tel investissement l’engagera pour une très longue durée.

source : www.la-loipinel.net