» Baisse du taux du livret A annoncée

Baisse du taux du livret A annoncée

Après une baisse significative de 1,25 % à 1 % au premier août 2014, le taux du livret A dégringole encore comme l’a annoncé le Gouverneur de la Banque de France. Ce dernier propose le taux historique de 0,75 % pour modérer l’impact auprès des épargnants bien que la situation économique suggère une baisse encore plus importante pouvant aller jusqu’à 0,25 %. Dans un contexte d’inflation nulle, le mode de calcul du taux de rémunération du Livret A ne peut que donner un résultat plus que pessimiste. Cette nouvelle baisse est une mauvaise nouvelle pour les 63 millions de Français, propriétaires de ce fameux livret.

Un constat peu reluisant

À la vue de la conjoncture économique, une baisse du taux de rémunération du livret A est inévitable. En tenant compte du taux d’inflation quasi nul, la mise en pratique de la formule pour calculer le taux de rendement du livret A nous amène à un résultat de 0,25 % à partir du premier février. Bien sûr, pour ne pas choquer les épargnants, le gouvernement peut faire un geste et ainsi ne pas tenir compte de cette règle de calcul comme il l’avait déjà fait lors de la baisse de ce taux en août dernier. En effet, au lieu d’appliquer le taux de 0,75 % obtenu en utilisant la formule, le ministère de l’Economie a préféré le ramener à 1 %.

Le taux passe sous la barre des 1 %

Depuis la création du livret A, un des placements préférés des Français, son taux de rémunération n’est jamais tombé sous la barre des 1 %. Pour la toute première fois dans son histoire, ce taux de rendement se rapproche indubitablement de zéro. Bien que le livret A puisse encore remplir son rôle d’épargne de précaution, cette baisse pourrait alors rendre réticents les Français à la recherche d’un placement à long terme.