» 4 astuces pour gérer son budget étudiant

4 astuces pour gérer son budget étudiant

Globalement, 565 euros ou 738 euros, c'est ce que débourse tous les mois les étudiants qui ont abandonné la résidence principale familial ou encore un étudiant inscrit à une école supérieure. En dépit du support des parents pour les uns ou d’un petit travail d'appoint pour les autres, il faut la plupart du temps se serrer la ceinture.

Quelques astuces pour gérer son bugdet en tant qu'étudiant

Gérer budget étudiant

Faites vos comptes

La première règle d'or, c'est de s'organiser. À vos calepins et vos stylos ! Établissez deux colonnes, en mettant d'une part vos rentrées d’argent, de l'autre, vos achats et dépenses. Au final, vous saurez précisément de combien vous disposez pour faire l'acquisition de la tablette ou les chaussures de vos rêves. Anticipez l'acquittement de vos factures incluant les frais mensuels de votre résidence étudiante et de votre carte de transport; faites des réserves pour l’électricité et le gaz, téléphone portable et Internet. Vous pouvez prévoir les retards possibles de quelques règlements comme le premier paiement des bourses qui n'arrive qu’à la mi-octobre.

Négociez avec les créanciers

Si la conjoncture devient difficile, ne faites pas l'autruche et prenez les devants avec vos créanciers. « J'étais totalement en dessous de zéro », se rappelle Sophie à la situation financière maintenant bien équilibrée. J'ai fini par appeler l’électricité d'EDF et France Télécom pour négocier. Ils ont accepté de rééchelonner mes dettes. Mon possédant a aussi bien voulu remettre à plus tard le versement de plusieurs loyers. En 8 mois, tout était rentré dans l'ordre. N'oubliez jamais que les retrouvés, également autorisés, vous coûteront des agios et des frais bancaires.

Grossissez vos revenus

Définissez une stratégie. Faites le tracé de la plupart des méthodes et moyens réalisables. Vous avez abandonné le cocon familial ? Contactez la Caisse d'allocations familiales, vous avez sans doute droit à un soutien pour la résidence étudiante. Ne tergiversez pas également pour vous informer auprès de votre mairie et de votre conseil régional : un bon nombre de ces derniers attribuent des conseils au mérite. Baby-sitting, soutien scolaire ou encore inventaire ; explorez toutes les pistes pour gagner un peu d’argent. Prenez garde néanmoins à conserver du temps pour étudier et vous reposer.

Dépensez de façon intelligente

Simultanément, rationalisez vos achats. Au lieu de manger des fast-foods ou des plats cuisinés, préparez vos repas, ou alors, profitez du resto Universitaire (3 euros pour un dîner complet). Au niveau des transports, l'ensemble des grandes villes universitaires offre des prix réduits pour les étudiants. Pour les loisirs, foncez sur les "prix étudiants". Dans la capitale, vous bénéficiez des "cartes jeunes" qui offrent aux 13-28 ans des invitations ou des remises pour la scène des spectacles, le ciné et le sport.